Tests


Cette rubrique vous est présentée par:

  • Une journée à Monterey

    Une parenthèse enchantée dans un bijou californien.

    Touristique mais authentique, chic mais naturelle, maritime et verte, la petite ville de Monterey a su séduire ses habitants autant que les milliers de touristes qui viennent y trouver une douceur de vivre loin de l’agitation de ses grandes sœurs Los Angeles et San Francisco. Maisons victoriennes, missions espagnoles, et panoramas à couper le souffle sous les embruns de la mer… Monterey la charmante a tant à offrir et vous invite à la découvrir.
  • Le High Bridge à New York

    Le pont qui relie Manhattan au Bronx, en long, en large et en travers.

    C’est le plus vieux de New York : construit en 1848, il permettait alors d’approvisionner New York en eau. Le High Bridge, ce pont qui enjambe la Harlem River et connecte Manhattan au Bronx. Rouverte au public après plus de 40 ans de fermeture, sa passerelle est aujourd’hui le rendez-vous des locaux et des touristes qui souhaitent prendre un peu de hauteur. Présentation. 
  • TOP 10 des musées les plus fous aux Etats-Unis

    Drôles, insolites, rares ou juste complètement dingues, quand les musées s’amusent aux Etats-Unis…

    Les impressionnistes ne vous impressionnent plus, les baleines empaillées vous font bailler et les antiquités vous enquiquinent. Ce que vous cherchez ? Un musée qui vous amuse, des collections qui vous collent à la peau et des histoires de vie qui vous font vibrer. Entre le musée de la banane, celui des ordures ou celui des cheveux humains, vous aurez, vous aussi, envie de devenir conservateur. Présentation de 10 musées uniques en leur genre et qui valent bien le détour.
  • Mount Vernon, demeure de George Washington

    Visite de la maison du tout 1er Président des Etats-Unis.

    Il la héritée de son arrière-grand-père et s’y est installé près de 100 ans après lui : George Washington, l’un des Pères Fondateurs des Etats-Unis, a connu les joies de l’agriculture, le plaisir des champs et la générosité des animaux avant, pendant et après ses mandats pourtant bien complets. Présentation de ce havre de paix au sud de Washington D.C..
  • The Nutcracker, la tradition d’un Noël à New York

    Le voyage enchanteur au pays de l’enfance par Tchaïkovski.

    Depuis 1954, une histoire de poupées, de soldats de plomb et de Rois des Souris tient New York City en haleine… Vous ne la connaissez pas encore ? N’attendez plus avant de découvrir ce spectacle enchanteur de fin d’année présenté par le New York City Ballet : le George Balanchine’s The Nutcracker™.
  • Un vol en ballon au-dessus d’Atlanta

    C’est beau, une ville vue d’en haut.

    Vous en rêvez, c’est d’ailleurs sur votre liste de choses à faire sans plus attendre : un baptême de l’air en montgolfière. Vous pourrez cocher ce challenge, grâce aux différentes compagnies qui offrent des tours de ballons à air chaud pour survoler Atlanta et ses alentours. Une aventure à vivre, libre comme l’air…
  • Que faire à Boston quand il neige ?

    Quand le thermomètre chute, on sort !

    Brrr, il fait froid ! Tellement que la neige a recouvert toute la ville de son manteau glacé. Et là, il y a deux solutions, soit vous hibernez sagement le nez sous la couette en attendant les premiers « cuicui » du printemps soit vous profitez des nombreuses activités qu’offrent Boston par temps de neige. On l’aurait deviné, ce ne sont pas quelques flocons et des températures négatives qui auront raison de votre soif de découvertes…
  • Le mariage américain, mode d’emploi

    Us et coutumes du plus beau jour de votre vie, en version US

    Les Américains adorent le mariage. D’ailleurs, ils ont été 2.22 millions à s’unir en 2015 (6.9 mariages pour 1000 personnes), soit bien plus qu’en France (4.1 mariages pour 1000). Romantiques éternels, ou grands pragmatiques (le concubinage n’est pas reconnu aux US), le mariage est donc, pour les Américains, un sujet de la plus grande importance, par son symbole, son coût et son organisation. Ça, c’était pour les statistiques. Passons au concret... elle (il) a dit oui ! Maintenant, il va falloir apprendre les traditions américaines et quelques mots de vocabulaire...
  • Les meilleurs musées de Houston

    Un concentré de culture dans la 4ème ville des Etats-Unis

    Avec plus de 150 musées dans la ville, Houston offre une scène culturelle des plus variées, reconnue sur un plan international. L’art bien sûr, mais également des domaines aussi variés que les voitures, la météo, l’histoire, l’espace dispose de leur musée. Et si vous n’aviez qu’un temps limité, voici ceux qui ont retenu toute notre attention…
  • La Chinese New Year Festival & Parade de San Francisco

    La plus grande célébration de la culture asiatique en dehors de l’Asie.

    Plus grande communauté chinoise hors d’Asie, le Chinatown de San Francisco se doit de faire les choses en grand pour célébrer son passage dans la Nouvelle Année. La Chinese New Year Festival & Parade de San Francisco attire tous les ans plus de 3 millions de spectateurs et transforme Chinatown en véritable hommage au pays le plus peuplé du monde.
  • Jimmy Carter Presidential Library and Museum

    De paysan à Président, voici la vie de Jimmy Carter.

    Perché sur sa colline, le Jimmy Carter Presidential Library and Museum comporte presque 20 hectares de terrains où les visiteurs peuvent admirer jardins, prairies, champs de cerisiers, fontaines, champ de roses couleur corail, et profiter d’une vue imprenable sur la ville d’Atlanta. Comment passer à côté d’une si grande et si belle nature ?
  • Le Museum of Fine Arts de Boston

    Visite guidée de l’un des plus grands musées des Etats-Unis.

    Des collections aussi variées que les taches de couleurs sur la palette d’un artiste, des œuvres porteuses d’une histoire riche et émouvante, des sculptures vieilles comme le sens de l’harmonie… Le Musée des Beaux-Arts de Boston et ses 450,000 œuvres allant de l’Antiquité à la période moderne mérite bien son statut de méga-musée des Etats-Unis.
  • Etre vegan à Miami

    Des marchés, des boutiques et des conseils pour vivre sa vie de vegan.

    La « healthy life » à l’américaine se vit facilement en Floride. Et les vegan n’ont pas à s’en plaindre car l’état d’esprit du Sunshine State s’y prête bien. Prendre soin de soi est parfois une vraie religion, reste à trouver ce qu’on cherche pour vivre sa vie de vegan pleinement. Restaurants, cosmétiques, ateliers, festivals… Voici comment adopter la Vegan Attitude.
  • Les festivals les plus déjantés des Etats-Unis

    Quand l’Amérique célèbre tout et n’importe quoi.

    Le salon du mariage, le festival de musique bretonne ou le concours du lancé de fer à cheval, on connaît. Mais le festival du chant tyrolien, de la musique sous-marine ou de la Lentille, c’est quand même original. Enquête sur les festivals américains qui n’ont peur de rien. 
  • Les meilleurs diners de New York

    Où prendre un petit-déjeuner à n’importe quelle heure de la journée ?

    Le tout premier remonterait au début des années 1870, mais ils sont vraiment devenus populaires dans les années 30-40 : les diners, qui servent 24/24h des plats typiquement américains, rapides et faciles à manger, comme des burgers, des club sandwiches et des frites à gogo. A New York, les diners sont toujours populaires, et on en trouve à de nombreux coins de rue ; voici notre selection gourmande.
  • Les trains de légende aux Etats-Unis

    L’Amérique sous toutes les coutures et sur des rails

    La première ligne de train américaine date de 1830, elle mesurait 24 km et reliait Baltimore à Elliot’s Mills. Depuis, le Amtrak, compagnie nationale de chemin de fer aux Etats-Unis, propose plus de 500 destinations et sert 31 millions d’usagers. Pourtant sur les 250,000 km de rails américains, certains trajets offrent de belles évasions à travers les montagnes, les plaines, les déserts, les lacs et des paysages à couper le souffle. Voici quelques morceaux choisis du plus beau de l’Amérique à rails.
  • Les parcs à Orlando, lesquels visiter ?

    Notre grille de sélection pour faire votre choix.

    Les bons conseils pour profiter des parcs à thème ou parcs d’attractions en famille, entre amis, pour des frissons, des souvenirs et des mondes imaginaires. Mickey ou Harry Potter, animaux ou super-héros, au sec ou mouillé ?
  • Faire du shopping à New York

    Les meilleurs quartiers et adresses pour acheter.

    Sage ou frénétique, pour 1 heure ou pour de longues après-midis, chic ou à prix choc, le shopping à New York fait en tous cas partie des activités incontournables de la ville, tant la diversité de magasins et des centres commerciaux est impressionnante. Fashionistas, hypsters, gourmands ou fauchés, tout le monde à son quartier et ses bonnes adresses de prédilection dans le Grosse Pomme. Bienvenue dans la jungle du shopping à New York !
  • Le marathon de Boston

    La course de tous les records au cœur de la Bean Town.

    42,195 km, mais pas n’importe lesquels. Une histoire très ancienne, un parcours tout à fait singulier et une sélection des coureurs elle aussi atypique ont fait du marathon de Boston une course prestigieuse et hors du commun. Pourquoi ce marathon est-il si prisé et comment arriver à avoir un dossard ? On vous dit tout.
  • Les meilleures salles de concert de San Francisco

    Là où la musique est bonne.

    Quand San Francisco s’embrume, quand San Francisco s’allume… Quand San Francisco monte le volume : découvrez les principales salles de concert de la ville, là où le rock débloque et le jazz met les gaz. Présentation.
  • Skier à New York

    Les meilleurs plans pour profiter de la neige

    New York a décidément tout pour elle. En plus d’être en bordure de mer, elle aussi proche de belles stations de ski des Adirondacks ou de la Nouvelle-Angleterre. Surfeurs et skieurs, à quelques heures seulement de Manhattan, voici quelques bonnes pistes à suivre….
  • Le Brooklyn Museum

    Visite du 3ème plus gros musée de New York City.

    52 000 m2, 1,5 millions d’objets et plus de 500 000 visiteurs tous les ans : le Brooklyn Museum of Art vous propose un véritable tour du monde culturel. Logé dans Prospect Park, il est connu pour sa superbe collection d’art égyptien et vous surprendra un peu à chaque visite… N’attendez plus !
  • L’Institut d’Art Contemporain de Boston

    De l’art dans les collections, le bâtiment et le paysage.

    L’Institute of Contemporary Art de Boston (ICA) n’est vraiment pas un musée comme les autres. D’abord, car il a changé de nom et d'adresse plusieurs fois, ensuite, parce que son architecture est remarquable et, ce qui ne gâche rien, car son emplacement géographique offre des vues superbes sur le port et le Nord de Boston. Mais le plus beau reste à l’intérieur…
  • Le Texas State Capitol à Austin

    Bienvenue dans les bureaux du Gouverneur.

    Reconnu comme l’un des plus beaux capitoles des Etats-Unis, le Texas State Capitol est un exemple typique de l’architecture de la fin du XIXème siècle. Trônant sur l’un des points les plus élevés d’Austin, le Capitole du Texas est immanquablement un monument à découvrir et visiter.
  • Vous aimez le French District ?

    Témoignez et gagnez un iPod et de nombreux tapis de souris French District.

    A notre tour de vous lire : nous souhaiterions savoir en quoi vous aimez le French District, pourquoi vous nous lisez, quels services vous préférez… Nous avons envie de savoir ce que vous pensez, chez lecteur, pour qui nous travaillons depuis 5 ans.
  • Le musée d’art Kimbell à Fort Worth

    Un peu d’art, venu du monde entier.

    Le musée Kimbell est un véritable chef d'œuvre, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Son architecture unique rend hommage à sa collection unique, hétéroclite, qui arrive des 4 coins du monde, et se distingue notamment avec ses œuvres d'art européen, particulièrement remarquables. Arrêt culturel à Fort Worth, dans ce musée d'art généraliste qui mérite le détour.
  • L’Art Basel à Miami Beach

    Ça ressemble au Salon de l’auto, ça a la taille du Miami Boat Show, ça sent parfois la foire à la saucisse, mais c’est de l’art !

    Auteur : Romain Angeletti - French District Quelle chance pour nous que les plus grandes galeries du monde aient choisi Miami Beach pour exposer le travail des artistes les plus contemporains.
  • Redwood Coast, entre rivages, villages et sequoias

    La côte des merveilles de San Francisco à l’Oregon.

    C’est une route dont vous vous souviendrez : Rives sauvages, brumes et embruns, petites villes accrochées aux falaises de la côte et paysages à couper le souffle. Le nord de la côte californienne offre une authenticité et un itinéraire d’exception depuis la Ville sur la Baie jusqu'à Crescent City. Le long de la route mais loin des sentiers battus, voici quelques arrêts à faire dans ce road trip nord californien.
  • Les clubs de sport à Miami

    Les meilleurs salles de gym, pour tous les goûts et tous les budgets

    A Miami, il y a ceux qui optent pour un petit jogging matinal le long de l’océan ou une séance de musculation dans un parc en plein air. Et il y a les autres, qui, faute de motivation ou de temps, profitent des nombreux clubs de gym en ville. Economiques, ludiques, pratiques, féminins ou très chics, à chacun sa salle de sports à Miami.
  • Faire du cheval à Los Angeles

    A la découverte de Los Angeles en quelques coups de sabot.

    Californie, terre des cowboys, de leurs fières montures et de la poussière volant sur leur passage. Des années plus tard, vous êtes, vous aussi, tenté de découvrir la Californie depuis le dos d’un élégant cheval ? Rendez-vous dans l’un des clubs équestres de Los Angeles pour parcourir collines et vallées, bien accompagné.
  • Assister à un match des Orlando Magic

    Une équipe de basket ball pleine de surprises.

    Shaquille O’Neal, Tracy McGrady, Dwight Howard… Les plus grands ont foulé le parquet de cette équipe qui a marqué les années 90 et 2000 : Orlando Magic, la franchise de NBA d’Orlando abonnée aux Playoffs et aux supporters fidèles. En êtes-vous un, un vrai ? Sûrement après avoir lu cet article très sportif.
  • Les Chutes de Burney

    Randonnée jusqu’à la 8ème merveille du monde.

    C’est un spectacle ahurissant qui s’offre à vous juste après une courte randonnée : des litres d’eau qui jaillissent d’un mur végétal, inexorablement, et terminent plusieurs mètres en bas pour se confondre avec une eau éclatante : les Chutes de Burney, dans le Burney Falls State Park, offrent un grand bol d’air frais et humide. Plongée au cœur de ce parc sublime.
  • Louer les services d’un policier

    La police américaine à votre service.

    Côté pile, il est le représentant de l’ordre, incarne la loi et vous filez doux. Côté face, il est dans votre jardin, dans votre entreprise, ou à votre mariage, à vos ordres contre rémunération. Les services des officiers de police américains peuvent en effet être loués, à certaines conditions, aux Etats-Unis. De la protection rapprochée à la surveillance lors d’un événement en passant par la location de leur physique pour un tournage, autant d’occasions à saisir, pour avoir la police rien que pour vous.
  • L’Observatoire Naval des Etats-Unis à D.C.

    Quelle heure est-il ? Celle du Naval Observatory.

    « L’heure, c’est l’heure » ; cela n’a jamais été aussi vrai qu’au Naval Observatory de D.C., cet observatoire garant de l’heure exacte américaine, qui garde aussi la tête dans les étoiles pour observer leur mouvement. Astrologie, astrométrie, calcul (précise) de l’heure… Découvrez le quotidien de l’Observatoire Naval des Etats-Unis de D.C..
  • Les meilleurs farmers’ markets d’Atlanta

    De la fraîcheur et des bons produits un peu partout dans la capitale géorgienne.

    Pour être sur de savoir ce que l’on met dans son estomac, il n’y a pas beaucoup d’alternatives : soit cultiver chez soi (mais il vous faut un grand grand jardin…), soit (très) bien connaitre le producteur, soit fréquenter les marchés fermiers. On se balade, on fouine, on goûte et on prend le temps : faire les courses devient alors un vrai moment de plaisir, et une garantie de bien manger. Le FD n’a qu’un mot : tous au marché!
  • Les 10 incontournables de Dallas et environs

    Un concentré de ce qu’il faut faire et voir dans The Metroplex.

    Des dizaines de monuments, tout autant de musées, des parcs verts à n’en plus finir et une vie culturelle intense, Dallas est la 4ème aire urbaine du pays quand elle est jointe à sa voisine Fort Worth. Ça fait beaucoup à découvrir… Et si vous ne deviez visiter qu’un musée ? Vous promener dans un parc ? Faire du shopping dans un seul centre commercial ? Voici les immanquables, à faire absolument à Dallas.
  • Visiter New York pour la 2ème fois

    Vous êtes venu, vous avez vu, vous êtes convaincu.

    La première fois, tout était beau, intense et magique… Votre première visite de New York a, assurément, laissé un souvenir impérissable dans votre mémoire. Vous revoilà en terres conquises, pour un 2ème séjour. Que voir, que faire, que visiter pour qu’il soit aussi bien que le précédent ? Suivez le guide.
  • Le Bullock Texas State History Museum

    Raconte-moi l’histoire du Texas.

    25,1 millions d’habitants, 696 241 m2 et une première présence humaine qui remonterait à 11 200 ans : le Texas est un Etat fascinant, 2ème plus vaste et 2ème plus peuplé des Etats-Unis, renfermant secrets, traditions et patrimoine. Ça tombe bien, c’est la vocation du Bullock Texas State History Museum, le musée d’histoire du Texas, que de tout vous présenter. Visite expresse.
  • Skier autour de Chicago

    Quelques stations proches de la Windy City pour travailler son planter de bâton.

    Avec 27 jours de chute de neige et une moyenne de 95 cm par an, Chicago aurait a priori de quoi satisfaire les skieurs et surfeurs. Pourtant, si la Windy City possède de belles patinoires en centre ville, il est nécessaire de prendre la route pour pouvoir aller slalomer sur les pistes. Voici quelques stations autour de Chicago, à trois heures maximum de voiture. A vos skis !
  • Explorer Times Square à New York

    A la Croisée des Mondes entre néons et lumières.

    26 millions de touristes s’y pressent tous les ans, 1 million de personnes s’y retrouvent le soir du Nouvel An et 27,000 autres y ont élu domicile. Times Square. Et vous, vous explorez quand ? Suivez le guide…
  • Les quartiers italiens à New York

    Tous les chemins mènent en Italie.

    Ils sont venus. Ils ont vu. Ils sont restés. Bon nombre d’immigrants italiens ont élu domicile à New York au cours des 19ème et 20ème siècles, choisissant de s’installer dans différents de ses « boroughs ». Manhattan, Queens, le Bronx, Staten Island ou encore Brooklyn, ils sont tous leur « Little Italy », encore faut-il savoir où…
  • Discovery Green à Houston

    47 000 m2 de verdure au coeur de la ville.

    Il a tout d’un parc traditionnel avec 47,000 m2 de surface, un lac, des arbres fleuris, des fontaines, des terrains de jeux pour enfants, des concerts organisés et même des parcours pour les chiens… Sauf que Discovery Green est au beau milieu du centre ville de Houston. Pas étonnant alors que des milliers de gens y passent chaque jour, pour prendre une bonne bouffée d’air frais et de zénitude entre les buildings. Présentation de ce parc urbain qui met du vert dans la ville.
  • Le Boston Children’s Museum

    Visite du 2ème plus ancien musée pour enfants des Etats-Unis.

    L’un des plus anciens, l’un des plus grands, l’un des plus complets des Etats-Unis : le Boston Children’s Museum et le musée pour enfants de tous les superlatifs, auxquels s’ajoutera bientôt un autre : c’est l’un des plus chouettes ! Et voici pourquoi.
  • Perot Museum, le musée aux mille merveilles de Dallas

    Le musée de la Nature et de la Science.

    Où voir tous les petits vaisseaux sanguins qui tapissent notre corps ? Où toucher une tornade ? Où voir le Bing Bang exploser ? Au Perot Museum de Dallas, le musée de la nature, de la science et des découvertes, incroyablement complet et enrichissant. Présentation de ce musée aux mille merveilles.
  • D.C. en Segway

    Déambuler debout en deux-roues à D.C..

    D’une pression avant, vous avancez, vos roues pivotent au moindre clin d’œil et on vous recharge en un rien de temps – il ne vous manque qu’un bras bionique, et vous avez tout d’un robot du XXIIème siècle. Avant d’en arriver là, vous êtes juste à bord d’un Segway, ces petits véhicules monoplaces, à bord desquels vous pouvez découvrir Washington D.C. en 2 temps 3 roulements. Itinéraire d’un bipède en gyropode.
  • Pique-niquer dans un domaine viticole de la Nappa Valley

    Où et comment savourer son sandwich au milieu des grappes.

    Vous l’avez fait sur le chemin des vacances, en haut des pistes, pour fêter l’arrivée de l’été… Pique-niquer. Votre prochain endroit ? Dans un domaine viticole de la Napa Valley, après avoir dégusté les vins du terroir. Seulement voilà, peu de domaines ont leur « permis », ce permis qui autorise les visiteurs à pique-niquer sur leurs prémisses. Pas de panique pour vos pique-niques, voici quelques endroits.
  • Les restaurants les plus loufoques des Etats-Unis

    Une table, un menu, et tellement plus encore…

    Entrée – Plat – Dessert. Jusque là, rien d’anormal, c’est ce que proposent tous les restaurants que vous fréquentez. Seulement, pensiez-vous un jour déjeuner dans un ancien Boeing ? Dîner dans le noir complet ? Festoyer autour de plats du XIVème siècle ? Impossible n’est pas américain, en voici la preuve avec ses restaurants les plus loufoques.
  • Les plus belles vues sur Los Angeles

    C’est bien d’en bas, mais c’est encore plus beau de tout là-haut.

    1,290 km2, 3,958,125 habitants, 20,771 km de routes… Et vous, au milieu de tout ça, cherchant le parfait endroit pour immortaliser l’immensité de la ville. Est-ce plutôt derrière le signe Hollywood ou avec vue sur le signe Hollywood ? Vous êtes plus vue mer et soleil couchant, ou vue ville et boulevards fourmillants ? Dans tous les cas, Los Angeles s’offre à vous, il serait dommage de fermer les yeux…
  • Les festivals de Tampa

    L’agenda culturel de la « Big Guava »

    A l’ouest aussi, on a des festivals. Loin d’être à la traine en matière culturelle, la ville de Tampa organise des rassemblements ou des célébrations de grosse envergure qui attirent toujours plus d’enthousiastes. Le Jazz, les pirates, les végétariens, les coucous, les fraises… Ils ont tous leur festival à Tampa !
  • The Las Vegas Arts District

    Parce que Las Vegas a aussi un cœur et une âme.

    Célèbre pour sa diversité d’activités et de commerces, Las Vegas surprend toujours : il y a autre chose que des casinos, des piscines et des clubs pour se divertir. Las Vegas côté artistique, c’est le Las Vegas Arts District 18b. Entre les galeries d’art, les bars lounges, les antiquaires, les restaurants fins, le quartier est plein de surprises… Découverte.
  • Le Zimmer Children’s Museum

    Un musée pour s’amuser à Los Angeles.

    Loin d’être un musée conventionnel où les petits trainent les pieds et ne comprennent rien à la tâche jaune sur la toile blanche (c’est de l’art, oui), le Zimmer Children’s Museum est l’endroit idéal pour les enfants qui peuvent y découvrir et s’instruire, s’amuser et se cultiver, passer du bon temps et ne pas voir le temps passer ! Présentation de ce musée petit mais particulier.
  • Une balade chez les voisines d’Atlanta

    Marietta, Roswell, Kennesaw, et Decatur… elles méritent le détour !

    Bien sûr en Géorgie, il y a Atlanta, la capitale, la plus grande ville du sud des Etats-Unis, avec ses sièges de multinationales et ses quartiers chics et ses nombreux musées. Mais pas que ! Ses voisines sont nombreuses et diverses et offrent au visiteur autant d’occasions de découvrir les coins secrets de la Géorgie. Présentation de ces échappées géorgiennes.
  • San Francisco pour les romantiques

    Quelques idées de sortie pour les couples de la Baie.

    San Francisco combine un peu tout ce qu’on peut rêver de son partenaire : elle est cultivée, aime la belle gastronomie, est sensible aux belles choses, ne rechigne pas devant l’effort et charme tous les beaux-parents. C’est donc la ville idéale quand il s’agit de sortir à 2, que ce soit pour une première date ou vos noces de diamant. On vous en dit plus pour que tous vos rendez-vous brillent de mille feux.
  • Les 10 incontournables de D.C.

    Les visites capitales de la Capitale.

    Qui peut se vanter d’accueillir la résidence officielle du Président, le siège du Congrès et celui de la Cour Suprême, la Réserve Fédérale des Etats-Unis et d’autres organismes fédéraux représentant les pouvoirs américains, mais aussi les ambassades de 176 pays, plus des dizaines de musées, monuments et mémoriaux ? Washington D.C. Que choisir alors lorsqu’on la visite ? Par où débute t-on pour ne pas rester sur sa « fin » ? Par lire cet article qui présente les 10 incontournables à visiter à D.C..

  • Le Arsht Center

    Le plus grand centre culturel de la Floride est à Downtown Miami.

    La culture en Floride ? C’est au Arsht Center que ça se passe. Avec plus de 400 évènements par an et un espace superbe de verre et de béton de plus de 100,000 m2 pour les accueillir, on aurait tort de s’en priver. De son vrai nom Adrienne Arsht Center for the Performing Arts, le Arsht Center propose des spectacles exceptionnels tout au long de l’année et des artistes d’envergure internationale. Portrait.
  • La Route 66 à moto

    Un road trip de Chicago à Los Angeles, en passant par les Etats-Unis.

    Icône des Etats-Unis, d’une forme de transhumance et surtout d’évolution de la société, la Route 66 a écrit et fait partie de l’Histoire américaine. Sur environ 2,280 miles (environ 3,669 km), la « Mother Road » a connu plusieurs itinéraires depuis le premier pavé posé en 1925, appelle au voyage et fascine toujours autant. Voici quelques infos pour préparer votre road trip à moto sur l’historique Route 66.
  • Une journée à Greenwich Village

    Entre frénésie, buildings et modernité, voici The Village.

    Des rues calmes et des maisons de briques rouges, des trottoirs ombragés sur lesquels il fait bon se balader au gré des boutiques branchées et des restaurants accueillants… Greenwich Village et son siamois West Village sont des enclaves de sérénité et de charme au cœur du tumulte de Manhattan. D’ailleurs, on a décidé de vous y emmener le temps d’une journée...
  • Les 10 meilleurs bars à cocktails de San Francisco

    Choisir, commander, siroter, et recommencer.

    Ils égayaient déjà les soirées anglaises et américaines au 18ème siècle et ont connu la gloire pendant la prohibition dans les années 20, lorsque l’alcool bas de gamme était masqué par l’ajout de sirop, jus ou autre boisson. Aujourd’hui, les cocktails se sirotent pendant un brunch, à l’apéro, après le dîner, et les bars à cocktails fleurissent un peu partout, notamment à San Francisco. Petit menu des incontournables de la ville.
  • Les phénomènes naturels aux Etats-Unis

    Tornades, geysers, ouragans… Mère Nature aurait-elle mauvais caractère ?

    Des montagnes, des déserts, des forêts, des lacs et des volcans, mais aussi 10 climats différents sur 3,8 millions de km2… Les Etats-Unis sont une terre de contrastes, de paysages grandioses, et un terrain de prédilection pour de nombreux phénomènes naturels, aux quatre coins du continent. On vous emmène en voyage au cœur du vent, de la pluie, dans le ciel et sous la terre, vous venez ?
  • Le Museum of Science de Boston

    Le musée incontournable des petits scientifiques en herbe.

    Sa mission : transformer le regard (hostile, souvent) du public sur la physique, la chimie, la biologie et les technologies. Ses outils : une vingtaine d’expo interactives, en mouvement ou en relief. Son QG : le Musée des Sciences de Boston. Le résultat ? Un musée relativement bien agencé, qui convient particulièrement aux petits curieux qui ont de grandes questions.
  • Le National Jazz Museum

    La maison des plus grands ténors du jazz est à Harlem

    Bien sûr, le jazz est né à la Nouvelle-Orléans, mais c’est à Harlem qu’il a grandi et évolué. D’ailleurs, des artistes légendaires comme Duke Ellington, Louis Armstrong, Billie Holliday, Dizzy Gillespie et Miles Davis s’y sont produits. C’est donc naturellement que l’idée d’un musée national du jazz à germé dès les années 90, voulant rendre honneur aux ténors de ce style musical. 2 ans plus tard, une autre bonne raison de visiter Harlem voyait le jour...
  • L’USS Midway Museum à San Diego

    Un porte-avion qui porte l'Histoire.

    225,000 militaires et plus d’1 millions de visiteurs en ont foulé le pont : le porte-avions historique USS Midway, qui est aujourd’hui un musée dédié à la force militaire marine des Etats-Unis, arrimé dans la marina de San Diego. Visite expresse.
  • WorldCraze, les produits du monde entier à portée de clic

    Le futur de l’e-commerce, c’est vous ! WorldCraze connecte les voyageurs et les amateurs de belles choses entre eux, pour que les premiers ramènent aux deuxièmes certains produits de n’importe où dans le monde. Alors, vous attendez quoi pour devenir un « Crazer » ?
  • Une balade à Castle Island

    Un bout d’histoire américaine sur un rocher.

    Devinette : Quel est le seul endroit de Boston et de la côte de la Nouvelle-Angleterre qui réunit l’Histoire américaine, un immense terrain de jeux, et l’océan ? Castle Island, cette île-péninsule fortifiée à l’extrémité de Boston Harbor et qui abrite le Fort Independence. A quelques kilomètres de Boston, l’endroit se prête volontiers aux balades, aux visites et à la détente au bord de l’eau. Ça tombe à pic, vous qui avez une petite mine...
  • Une sortie Karting à Atlanta

    Du bruit, des grosses cylindrés, à grande vitesse, c’est où ?

    Seul ou à 2, en extérieur ou en intérieur, plus ou moins rapidement, plus ou moins sérieusement... Le kart est un sport devenu divertissement (ou inversement), et possède désormais une grande place dans les emplois du temps d’anniversaires ou de journées entre copains ; voici 3 circuits autour d’Atlanta qui devraient satisfaire les pilotes du dimanche et ceux de tous les jours.
  • New York City en 4 jours

    Les meilleurs morceaux de la Grosse Pomme en 96 heures

    On vous prévient : visiter New York, c’est fantastique, mais en 4 jours cela va sûrement vous laisser un goût d’inachevé. Oui, car, avec plus de 100 musées, 1 700 parcs, environ 24 000 restaurants et 472 stations de métro, une année entière ne suffirait pas à tout découvrir. Alors voici les essentiels, les endroits à découvrir, les musées à arpenter absolument, ceux qui vous donneront une bel aperçu de New York City, ceux qui vous laisseront un souvenir impérissable, jusqu'à la prochaine fois.
  • Admirer la migration des chauves-souris à Austin

    Pas besoin d’être un super héros en slip pour approcher les bêtes nocturnes.

    Différentes rumeurs circulent sur les chauves-souris, mais une chose est sûre : elles hibernent et migrent. Certains de ces chiroptères font notamment une étape par le Texas et le Congress Avenue Bridge lors de leur grande transhumance. De mi-mars à début novembre, ces petites bêtes entre rongeur et oiseau s’arrêtent donc à Austin avant de repartir se dorer la pilule à Mexico. Petites infos pour savoir où et quand sortir les jumelles.
  • Votre conquête de l’Espace

    Une virée loin de la Terre, l’espace d’une journée.

    Tout a commencé par une pomme et s’est terminé sur la Lune. Entre ces 2 grandes enjambées de l’Homme, vous pouvez vous aussi franchir un pas qui vous fera découvrir les joies de l’impesanteur. Zero G Corporation met son Boeing 727 à disposition des civils aux Etats-Unis pour des vols paraboliques uniques. Enquête aérienne sur cette gravité maîtrisée.
  • Une semaine (ou plus) à Los Angeles

    168 heures et quelques minutes dans la Cité des Anges.

    Frontière entre terre et mer, la Californie rajeunit les seniors, divertit les jeunes, éblouit les plus petits, bref elle réjouit tous les publics. Hollywood, Sunset Boulevard, Venice et Santa Monica, mais également les parcs Universal Studios, le Grove et Downtown… il n’y a pas une minute à perdre pour une semaine riche et divertissante à Los Angeles !
  • L’International Spy Museum

    Une visite du plus grand musée américain consacré à l’espionnage.

    Ne vous retournez pas… Cette fois, c’est sûr, on vous suit, et pas qu’une personne, mais plutôt une dizaine, avec des enfants d’ailleurs. Mais où allez-vous donc? Au Spy Museum, ce musée de Washington D.C entièrement consacré à l’histoire et à l’art de l’espionnage, et vous n’êtes vraisemblablement pas le seul !
  • Du sport et des jeux pour la tête et les jambes à Central Park

    Croquez la Grosse Pomme à pleins poumons.

    Central Park est un véritable sanctuaire du sport au cœur de Big Apple. Toutes les origines, toutes les catégories sociales et tous les âges se retrouvent dans cette immense salle de sport en plein air pour faire de l’exercice. S'entraîner pour le marathon, danser sur la glace, ou donner du maillet, voici quelques idées pour vous défouler, vous amuser ou simplement profiter du magnifique poumon vert de Manhattan.
  • Les plus belles plages de Miami

    Du sable blanc, des coquillages, de l’eau turquoise… mais pas que.

    Aller à la plage à Miami, c’est comme boire le pastis à Marseille, c’est un sport national. Pourtant, les kilomètres de rivages ne se valent pas et n’offrent pas tous les mêmes commodités. Voici un tour d’horizon des plus belles plages de Miami. Laquelle sera la vôtre ?
  • Etre jeune fille au pair aux Etats-Unis

    Faire la paire avec une famille américaine.

    Etre payée pour étudier aux Etats-Unis ? C’est possible en étant jeune au pair aux Etats-Unis, dans une famille américaine : votre mission ? Vous occuper des enfants. Votre récompense ? Etre payée et passer au moins 12 mois aux Etats-Unis, à (un peu) étudier et à (beaucoup) apprendre. Comment le devenir ? A quel prix et sous quelles conditions ? Présentation de ce programme qui en fait rêver plus d’une.
  • Le San Francisco Conservatory of Flowers

    Il était une fleur…

    Planté au milieu du Golde Gate Park, le San Francisco Conservatory of Flowers renferme des trésors fleuris venus d’ailleurs, qui s’épanouissent gracieusement sous le soleil californien. Bâtiment classé, le Conservatory vous promet un moment tout en finesse et en délicatesse. Premières impressions.
  • 48 heures entre filles à San Francisco

    Entre copines ou entre mère/fille, ces 2 jours là seront interdits aux garçons !

    Quelles que soient les raisons, le résultat est le même : vous avez investi San Francisco, le temps d’un weekend ou autre, avec vos acolytes (maman, tata, copine, voisine). C’est bien beau, mais que voir, que faire, où aller, où sortir ? Voici quelques idées pour 48 heures 100% feminines .
  • Les plus beaux parcs nationaux des Etats-Unis

    Des geysers, des canyons, des grottes, des lacs, des forêts et tellement plus encore…

    Les Etats-Unis recensent 59 parcs nationaux, dont 14 classés au patrimoine national de l’UNESCO. Les Etats de Californie et d’Alaska sont les mieux lotis, avec 8 parcs chacun. Le plus grand parc national américain est situé en Alaska et il a la taille de la Suisse et le plus ancien date de 1872 (Yellowstone dans le Wyoming). Avec ses paysages sublimes et leur diversité, les parcs nationaux attirent des millions de visiteurs chaque année. Un spectacle naturel époustouflant dont voici quelques extraits.
  • Les 5 meilleurs beer gardens de Miami

    Siroter une bière à la fraîche, c’est où ?

    Des litres de bières, des heures de musique et des kilomètres de mots échangés : un beer garden n’a rien d’un bar ou d’un restaurant. Ces terrasses fleuries, animées et colorées venues tout droit d’Allemagne sont l’endroit idéal où siroter une bière en plein air à Miami, installé sur de grandes tables communes à grignoter un bretzel ou une saucisse. Ça vous donne soif ?
  • Quelques parcs aquatiques près de Chicago

    Prendre l’eau et l’air vers la Windy City.

    Quoi de mieux en pleine chaleur estivale que de faire trempette dans un parc aquatique ? Bonne nouvelle, à Chicago et sa région, ce n’est pas ce qui manque ! Petite sélection de parcs gorgés d’eau fraîche sur lesquels vous pouvez compter !
  • Les endroits mythiques de tournage aux Etats-Unis

    Grease, Rocky, le Parrain, Forrest Gump, c’était où ?

    Non, tous les films ne sont pas tournés en studio aseptisé et sous lumières artificielles à Hollywood. Nombre d’entre eux sont filmés dans la vraie vie, dans des vraies villes, (du moins partiellement), et peuvent donner lieu à de vraies visites. Revenir sur les lieux de tournage de vos films préférés, c’est possible, et c’est en lisant la suite.
  • L’APEX Museum

    Des histoires et l’Histoire, vues par les Afro-Américains

    Au coeur du quartier historique de Sweet Auburn, l’histoire des Afros-Américains de Georgie est mise à l’honneur, et particulièrement dans leur musée, l’APEX Museum (African American Panoramic Experience). Un lieu qui retrace l’histoire de l'une des premières entreprises d’Atlanta ou celle de ses pionniers noirs, ou encore l’histoire de la tradition du baseball, le musée APEX d'Atlanta construit ainsi l’Histoire. On y était, et on va vous raconter une belle histoire...
  • Le lac Jesup à Orlando

    Quelques idées pour profiter du plus grand lac de Floride Centrale

    Orlando et ses parcs d’attractions, c’est comme Laurel et Hardy ou Tic et Tac, ça va ensemble. Pourtant, si vous sentez l’overdose de gens/cuisses de dinde/décibels vous guetter, dirigez-vous sans attendre au lac Jesup, à 20 minutes de là. Né il y a plus de 100,000 ans, il abrite la plus grande concentration d’alligators des Etats-Unis. De l’eau, du vert, des crocos, et ça va déjà mieux…
  • Les Texas Longhorns, le sport version multi

    Le club omnisports de l’université du Texas à Austin.

    Fierté d’Austin, les Texas Longhorns se sont distingués dans autant de disciplines qu’il y a de tâches sur les vaches du même nom. Baseball, golf, plongeon… mais surtout football américain, ont fait des Texas Longhorns l’un des clubs omnisports universitaires les plus musclés des Etats-Unis. Petit Guinness de leurs records.
  • Une journée à Crescent City

    24 heures au gré des embruns, des phares et des lions de mer.

    C’est une petite ville qui a connu des coups durs, comme le Tsunami de 1964, et n’a longtemps pas eu très bonne réputation, à cause de sa proximité avec la prison fédérale de Pelican Bay. Pourtant, Crescent City est un petit port tranquille, à l’ambiance romantique si typique de la Californie du Nord. Quelques phares historiques, des baleines au loin et des parcs de sequoias tout près, il fait décidément bon vivre à Crescent City.

  • Dans le Bronx avec les enfants

    Le 5ème borough en version mini, ça donne quoi ?

    C’est l’histoire d’un mauvais élève qui a été relégué au fond de la classe pendant plusieurs décennies. Dangereux, mal famé et sans intérêt, le Bronx a en effet eu des débuts difficiles sur la scène touristique internationale. Désormais, le 5ème borough n’est plus la 5ème roue du carrosse ; il s’est assagi, modernisé et enrichi de musées, de parcs, de zoos et d’évènements musicaux, pour devenir un passage quasi-incontournable lors d’une visite à New York City. Ce sont même les enfants qui le disent !

  • Quelques endroits où se rafraîchir à Boston

    De l’eau pour tous et tous à l’eau.

    Allier jeu et détente, soleil et gouttelettes, rires et éclats de rire, c’est au programme de vos vacances estivales : rendez-vous dans l’une de ces petites piscines ou fontaines où les enfants peuvent jouer et se rafraîchir en même temps. Présentation.
  • Le GLBT History Museum

    Toute l’histoire du mouvement homosexuel dans un musée

    100 000, c’est le nombre (officiel) de gays qui vivent à San Francisco, soit environ 1 habitant sur 7. Avec New York, c’est d’ailleurs la ville qui rassemble la plus grande communauté homosexuelle des Etats- Unis. Pas étonnant donc, qu’elle ait un musée qui retrace son histoire, ses combats et ses victoires. Le GLBT History Museum retrace ainsi avec beaucoup de justesse et d'émotion le passé et l’histoire collective gay de San Francisco et rend hommage aux grandes personnalités de la communauté homosexuelle américaine et du monde.
  • Le SFMOMA, joyau artistique de San Francisco

    L’un des plus grands musées d’art moderne et contemporain est à SF.

    D’une petite collection intimiste en 1935, le SFMOMA est devenu après 3 ans de travaux et une réouverture en grandes pompes le 14 mai 2016, le plus grand musée de son genre en Californie, regroupant des œuvres modernes et contemporaines d’exception, mais se transformant également en un centre artistique incontournable de la ville. Présentation de ce petit joyau de San Francisco.
  • Faire du ski près de D.C.

    Tout schuss vers quelques stations à quelques virages de la capitale.

    La neige étincelante, le froid piquant, la poudreuse moelleuse… Ah, les joies du ski ! La bonne nouvelle c’est des dizaines de station de ski sont à proximité de Washington D.C., vous permettant une échappée belle au milieu des sapins, que ce soit après une journée de travail ou pour un weekend sportif.
  • Space Center Houston

    Une visite du pied-à-terre des voyageurs de l’espace.

    Troposphère, Stratosphère, Mésosphère, Thermosphère… Les différentes couches entre la Terre et l’Espace, le monde des astronautes et la conquête spatiale n’auront presque plus de secret pour vous au Lyndon B. Johnson Space Center, dont la partie Space Center Houston reste ouverte au public. Petite visite des lieux.
  • Le parc volcanique de Lassen

    Ça chauffe, ça brûle, ça crache... Bienvenue sur Terre !

    Il a fêté ses 100 ans en 2016, et pourtant, il n’a jamais été aussi beau et actif. Le parc volcanique de Lassen, au Nord de la Californie, recèle de merveilles naturelles méconnues, mais qui méritent assurément une visite : volcans, fumerolles, eaux bouillonnantes, dépôts de lave, mare de boues chaudes, mais aussi paysages intacts et superbes, bref du grand spectacle, à ne pas rater. Découverte des lieux.
  • Les castings commerciaux pour enfants

    Graine de star dès ses premières couches.

    Préféré des grands-mères, idoles des cours de récrés ou chouchou de la maîtresse, votre poussin a ce petit quelque chose en plus qui le démarque du reste de ses camarades. Pour en faire profiter le reste du monde, vous pouvez inscrire votre enfant à un casting commercial. Présentation et explications.
  • Les cérémonies des Awards à Los Angeles

    Grammies, Oscars, Golden Globes… Qui gagne quoi ?

    Les mains moites, la larme à l’œil et la main crispée sur sa récompense, ils remercient leur mère, leur moitié et l’ensemble de l’équipe qui a fait de leur rêve une réalité… Réalité dans laquelle vous êtes un peu perdu : Les Golden Globes, les Emmy Awards, les Grammy Awards, les Academy Awards, les People’s Choice Awards, c’est pour qui, c’est pour quoi, c’est pour quand ? Quelques réponses pour être imbattable au royaume de la statuette.
  • Le Flushing Meadows Corona Park

    Art, sport, histoire et musées, un parc pour tous dans Queens.

    Tous les boroughs ont leur parc, et Queens est plutôt bien loti avec le Flushing Meadows Corona Park, le 3ème plus grand parc de New York City. C’est là par 2 fois que l’Exposition Universelle s’est déroulée, c’est là aussi qu’a lieu chaque année l’US Open de Tennis pour le Grand Chelem, et c’est là que vous passerez une bonne journée en faisant le plein de culture, de sport et de nature.
  • The Museum Of Bad Art à Boston

    C’est laid, c’est mauvais, c’est de l’art !

    L’art, c’est beau. Enfin, presque tout le temps. Car au Museum Of Bad Art de Boston, vous pourrez voir ce qui se fait de pire en matière artistique, plus de 500 œuvres tellement mauvaises qu’elles ne peuvent être exposées ailleurs. Voilà plus de 20 ans que le musée existe et il est même devenu un lieu de visite incontournable près de la ville de Boston…
  • Sortir à Austin

    Les meilleurs endroits pour se divertir dans la ville de la musique

    Austin est une ville de musique. Encore mieux, elle est la capitale mondiale de la musique live. De la country bien sûr, mais aussi des concerts de rock ou de pop et des festivals de techno, la scène musicale de la ville couvre tous les genres musicaux et se retrouve dans la grande variété de clubs où il fait bon passer un moment ou une nuit blanche. Justement, la nuit va être longue, alors ne perdez plus une minute à lire cet article !
  • Universal Studios, dans les coulisses d’Hollywood

    Le seul parc d’attractions dans un studio de cinéma est à Los Angeles.

    Calé dans votre canapé, coincé dans votre siège de ciné, ou à moitié endormi dans l’avion, le résultat est le même ; il vous captive, vous fait frissonner, rire ou pleurer : le film. Pour en voir et en savoir toujours plus, rendez-vous à Universal Studios Hollywood et découvrez les coulisses des films et d’autres attractions dans le seul parc d’attractions situé au cœur d’un véritable studio de ciné en activité.
  • 5 activités avec des enfants à Atlanta

    Découvrir, s’émerveiller, se dépenser, recommencer.

    Atlanta est une ville parfaite pour les familles. Les enfants sont gâtés avec des espaces verts, des musées ludiques, des activités hors du commun… On en a d’ailleurs sélectionné 5, à découvrir en famille. Atlanta avec des enfants, c’est ici et maintenant.
  • Le Ferry Building, symbole de San Francisco

    Le bâtiment à tout faire à l’Embarcadero.

    Il voit défiler les ferries et les années depuis 1892, il a résisté au séisme de 1906 mais vous ne pourrez pas résister à tout acheter une fois à l’intérieur : le Ferry Building, ancien terminal de ferries, est aujourd’hui la destination des gourmands et des curieux, qui se précipitent sur ses étales de poissons frais, sirotent un thé ou achètent une poterie.
  • Faire du ski autour de Boston

    Où trouver de la bonne poudreuse dans le Massachusetts.

    Sur 1 après-midi, 1 journée ou 1 weekend, à 30 minutes, 1 ou 2 heures de Boston, pour les amateurs du chasse-neige ou les pros de la godille, toutes les options ski sont possibles autour de Boston ! Voici quelques domaines skiables à essayer dès les premières neiges.

Cette rubrique vous est présentée par: